Comment planifier une aventure de trekking en suivant les anciennes routes incas au Pérou ?

L’appel des montagnes andines vous a déjà touché, n’est-ce pas ? Vous avez entendu parler des sentiers de trek et des vestiges de l’empire Inca, vous avez été ensorcelé par les récits d’aventures à la frontière des mondes modernes et anciens. Préparez-vous à entrer dans le rêve et à visiter le Machu Picchu par les chemins qui ont vu passer les Incas il y a des siècles. Voici un guide pour vous aider à organiser cette grande aventure au Pérou.

Préparer votre voyage au Pérou

Avant de vous plonger dans le monde mystique des Incas, il est essentiel de bien préparer votre voyage. Le Pérou est un pays magnifique, mais il peut être intimidant si vous ne vous y êtes jamais rendu auparavant. L’idéal est de commencer par la ville de Cusco, ancienne capitale de l’Empire inca et porte d’entrée vers les anciennes routes incas.

Pour voyager vers le Pérou, pensez à vérifier les formalités de visa. Bien que la plupart des pays soient exemptés de visa pour un séjour de moins de 90 jours, il est toujours préférable de vérifier auprès de l’ambassade ou du consulat péruvien le plus proche. Une fois sur place, assurez-vous d’adapter progressivement votre corps à l’altitude pour éviter le mal d’altitude.

Choisir votre itinéraire de trek

Le chemin le plus célèbre pour rejoindre le Machu Picchu est le Chemin Inca, mais il en existe d’autres, comme le trek de Salkantay ou le trek de Lares. Chacun offre une expérience différente en termes de paysage, de difficulté et d’authenticité.

Le Chemin Inca est le plus traditionnel et le plus populaire. Il vous mènera à travers des paysages à couper le souffle, des ruines incas et des forêts luxuriantes, avant d’arriver au Machu Picchu. Le trek de Salkantay, quant à lui, est réputé pour ses vues spectaculaires sur les sommets enneigés et ses lagunes glaciaires. Le trek de Lares est moins connu et donc moins fréquenté, mais il offre une immersion plus profonde dans la culture locale avec des arrêts dans des villages traditionnels.

Faire appel à un guide pour votre trek

Engager un guide pour votre trek est une excellente idée pour plusieurs raisons. Tout d’abord, un guide local connaît le chemin comme sa poche. Il peut vous montrer les meilleurs endroits pour installer votre camp, où trouver de l’eau potable et comment éviter les dangers potentiels.

De plus, un guide peut vous fournir de précieuses informations sur la culture inca, l’histoire des sites que vous visiterez et la flore et la faune locales. Enfin, faire appel à un guide contribue à soutenir l’économie locale et garantit que le tourisme bénéficie à la communauté.

Estimer le prix de votre trek

Le prix de votre trek au Pérou variera en fonction de plusieurs facteurs : la durée de votre trek, le niveau de confort que vous recherchez (camping ou hôtel), si vous engagez un guide et quel type de déjeuner vous préférez.

En moyenne, vous pouvez vous attendre à dépenser entre 500 et 1000 euros pour un trek de 4 à 5 jours, tout compris. Cela comprend le transport depuis et vers le point de départ du trek, l’hébergement, les repas, l’entrée au Machu Picchu et le guide.

S’adapter à l’altitude et à la marche

L’altitude et la marche peuvent être les plus grands défis de votre trek au Pérou. Les sentiers de trek sont souvent situés à plus de 3 000 mètres d’altitude. Il est donc important de prendre le temps de s’acclimater avant de commencer votre trek.

La façon la plus efficace de s’acclimater est de passer quelques jours à Cusco ou dans une autre ville de haute altitude avant de commencer votre trek. Pendant ce temps, vous pouvez explorer la ville, vous entraîner à marcher à cette altitude et prendre du repos.

Concernant la marche, il est conseillé de s’entraîner avant votre voyage. Commencez par de courtes marches à un rythme lent et augmentez progressivement la distance et la vitesse. N’oubliez pas que le plus important n’est pas la rapidité, mais la régularité et l’endurance.

Un dernier conseil : prenez plaisir à chaque pas de ce voyage. Le but n’est pas de se précipiter, mais de profiter de chaque instant de cette aventure unique dans les pas des Incas. Bon voyage !

Explorer le Lac Titicaca et le Canyon de Colca

En plus du Machu Picchu et des anciennes routes incas, le Pérou regorge d’autres merveilles naturelles et historiques que vous pouvez intégrer dans votre planification de trek. Deux de ces lieux incontournables sont le lac Titicaca et le canyon de Colca.

Le lac Titicaca, le plus haut lac navigable du monde, est un site d’une beauté irréelle et d’une importance historique majeure pour les cultures andines. Les îles flottantes des Uros, construites en roseaux par les peuples pré-incas, et l’île de Taquile, célèbre pour ses textiles traditionnels, sont des joyaux à découvrir.

Le canyon de Colca, deux fois plus profond que le Grand Canyon des États-Unis, est un autre site exceptionnel. En plus de son paysage époustouflant, c’est l’un des meilleurs endroits pour observer le condor des Andes en vol.

Prendre le temps de visiter ces sites, peut être avant ou après votre trek sur le chemin Inca, peut enrichir considérablement votre aventure péruvienne.

Se restaurer lors du trek : déjeuner, dîner et dégustation de la cuisine locale

La nourriture est un élément essentiel de toute aventure de trekking. Non seulement elle vous fournit l’énergie nécessaire pour marcher pendant plusieurs heures chaque jour, mais elle est aussi un excellent moyen de découvrir la culture locale. Le Pérou est célèbre pour sa cuisine, qui est considérée comme l’une des meilleures d’Amérique du Sud.

Pendant le trek, vos repas de déjeuner et dîner seront généralement préparés par votre guide ou par une équipe de cuisiniers qui vous accompagnera. Attendez-vous à des plats simples mais nutritifs, souvent à base de produits locaux comme le quinoa, le maïs et la pomme de terre.

À Cusco et à Aguas Calientes, la ville la plus proche du Machu Picchu, vous aurez également l’occasion de goûter à la cuisine péruvienne dans toute sa splendeur. Ne manquez pas ceviche, le plat national à base de poisson cru mariné, ou l’anticuchos, des brochettes de cœur de bœuf grillé.

Conclusion : Une aventure extraordinaire vous attend

Préparer un trek sur les anciennes routes incas au Pérou demande de la planification et de la préparation, mais l’effort en vaut la peine. Du Machu Picchu au lac Titicaca, en passant par le canyon de Colca, les andean great treks vous offrent une aventure unique et inoubliable. Et que dire de la richesse de la cuisine locale à découvrir lors de vos déjeuner et dîner !

Rappelez-vous, l’important n’est pas de faire le trek le plus rapide, mais de profiter de chaque instant, d’apprécier la beauté de la nature et de vous imprégner de l’histoire et de la culture qui vous entourent. Que ce soit en empruntant le chemin Inca, le trek de Salkantay ou le trek de Lares, chaque pas vous rapproche de l’ancien empire Inca et vous offre un aperçu du riche passé du Pérou.

N’oubliez pas de vous acclimater à l’altitude, d’explorer Cusco, de profiter de la vue sur le Machu Picchu au lever du soleil et surtout, de profiter de chaque instant de cette aventure. Le Pérou est un pays aux mille merveilles, et ses anciens chemins incas ne sont qu’une partie de ce qui vous attend. Bon voyage !

Copyright 2023. Tous Droits Réservés